mercredi, octobre 5, 2022

L’actualité des entreprises en France

AccueilSantéLa myélopathie cervicale : qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?

La myélopathie cervicale : qu’est-ce que c’est et comment la soigner ?

Date:

Articles connexes

Pourquoi est-il avantageux d’investir dans l’achat d’une porte blindée ?

Investir dans une porte Blindée : Pourquoi Le renforcement de...

Comment rédiger le procès-verbal du conseil d’administration

Il est important de savoir comment rédiger le procès-verbal...

Épilation au laser : voici toutes les bonnes raisons de dire oui !

De nombreuses personnes considèrent que les poils gâchent dans...

Nous sommes continuellement exposés à diverses maladies dues à de mauvais comportements comme une mauvaise alimentation, un manque d’activité physique, un mauvais traitement de troubles bénins, etc. L’âge également est un facteur favorisant la survenue de certains maux.

La myélopathie cervicale est notamment un trouble lié à la moelle épinière qui atteint généralement les personnes de plus de 50 ans.

Elle peut avoir des conséquences désastreuses si elle n’est pas vite diagnostiquée et prise en charge. Que faut-il savoir de cette maladie ? Quels sont les meilleurs traitements pour en venir à bout ?

Qu’est-ce que la myélopathie cervicale ?

Dans le vocabulaire médical, le terme « myélopathie » désigne un dysfonctionnement de la moelle épinière. La myélopathie cervicale en particulier est une atteinte de la moelle épinière au niveau des vertèbres cervicales. Cette expression regroupe toutefois les causes des maux connus sous le nom de myélite. On distingue la sclérose en plaques, la myélite transverse, les vascularites, etc.

En outre, la myélopathie peut être dite arthrosique lorsqu’elle survient suite à des lésions relatives à l’arthrose. Elle provoque alors un rétrécissement du canal cervical et une incapacité neurologique.

Pour cette raison, il est important de bien choisir quel métier après une arthrodèse cervicale. En effet, même dans les cas avancés, une intervention chirurgicale permet généralement de venir à bout de ce mal.

En outre, la myélopathie peut aussi être dégénérative : elle fait référence à une compression médullaire progressive et symptomatique. C’est la myélopathie la plus fréquente chez les patients de plus de 50 ans.

Quelles sont les causes de ce trouble ?

La myélopathie cervicale peut avoir différentes causes. En réalité, le vieillissement de la colonne vertébrale cervicale peut conduire à des lésions dégénératives.

Cela entraîne un rétrécissement du canal rachidien central et par ricochet une compression de la moelle épinière. Ces lésions dégénératives peuvent être :

  • Un spondylolisthésis (glissement des vertèbres) ;
  • Des éperons arthrosiques ;
  • Une hypermobilité (instabilité intervertébrale) ;
  • Des hernies discales molles ou calcifiées ;
  • Un épaississement des ligaments vertébraux ;
  • Un kyste articulaire postérieur, etc.

Les entorses ou fractures (causes traumatiques) peuvent aussi être à la base d’une myélopathie cervicale. Enfin, elle peut aussi avoir des origines tumorales, infectieuses ou inflammatoires.

Comment se manifeste la myélopathie cervicale ?

La moelle épinière est la principale canalisation de l’ensemble du système nerveux. Son rôle de transport d’influx nerveux permet le bon fonctionnement du cerveau.

Les conséquences du rétrécissement de ce canal, comme c’est le cas lorsqu’un patient développe une myélopathie cervicale, peuvent en effet être assez graves. En réalité, cette maladie se manifeste par :

  • Une faiblesse musculaire (parésie) ;
  • De fortes douleurs ;
  • Une perte de l’équilibre ;
  • Des fourmillements ;
  • Une augmentation ou une diminution de la sensibilité ;
  • Une perturbation des organes pelviens (de l’intestin à la vessie), etc.

Une myélopathie cervicale peut aussi causer des troubles vésico-sphinctériens (dysfonctionnement des sphincters avec la possibilité de développer une incontinence) et des troubles de l’érection. En l’absence de traitement, l’évolution du mal se manifeste par l’aggravation des troubles neurologiques.

Outre l’observation des symptômes évoqués, le diagnostic d’une myélopathie se fait principalement grâce à des examens d’imagerie médicale.

Cette IRM cervicale permet de constater le rétrécissement arthrosique du canal rachidien. Elle permet aussi d’analyser l’intensité de la compression de la moelle épinière. Un électromyogramme peut aussi être utilisé comme examen complémentaire pour confirmer le diagnostic.

Quelles options de traitement ?

On distingue généralement deux options de traitement d’une myélopathie cervicale. Il s’agit du traitement palliatif et du traitement curatif.

Traitement palliatif

Le traitement palliatif permet de soulager les symptômes de la maladie. En effet, les antalgiques prescrits par le médecin traitant permettent de diminuer les douleurs. La myélopathie étant un problème mécanique, aucun comprimé ne peut en venir à bout.

En outre, il est possible d’utiliser des infiltrations comme traitement palliatif du mal. Ce sont des injections sur la colonne vertébrale. Les infiltrations sont en effet une procédure très peu invasive qui soulage les douleurs du patient.

La rééducation est le troisième niveau de traitement palliatif de ce mal. Elle permet en plus de soulager les douleurs, d’entretenir la mobilité et la musculature péri vertébrale du patient.

Traitement curatif

L’intervention chirurgicale est le seul traitement curatif connu à ce jour pour une myélopathie cervicale. Elle permet de décompresser la moelle épinière. Selon le type de myélopathie, l’intervention peut se faire par voie postérieure (laminectomie – ablation de la lame vertébrale pour libérer le canal de la moelle épinière).

L’intervention peut aussi se faire par voie antérieure (corporectomie – libération de la moelle épinière par enlèvement de morceau de vertèbre).

Dans 70 % des cas, une intervention chirurgicale permet d’avoir une amélioration fractionnelle caractérisée par la diminution des neurologiques. Toutefois, il est primordial de prendre en charge très tôt ce mal pour avoir des chances d’en guérir complètement.

Pierre Le Marier
Pierre Le Marierhttps://www.contreinfo.info/
Le plaisir de publier des actualités et de rester informer au quotidien. Vous suivrez l’actualité des entreprises sélectionné et traité avec soin. Vous pouvez proposer des actualités professionnelles sur toutes les thématiques que vous trouverez ci dessus. Vous avez notre mail pour effectuer votre demande en bas de notre site internet.

Top Article