mercredi, décembre 7, 2022

L’actualité des entreprises en France

AccueilSantéPourquoi est-il important pour une femme d’être suivie régulièrement par un gynécologue...

Pourquoi est-il important pour une femme d’être suivie régulièrement par un gynécologue à Nancy ?

Date:

Articles connexes

trouver des backlinks puissants en 2022

spot_img

Un gynécologue est un médecin spécialiste de l’appareil génital féminin ainsi que de différents phénomènes associés notamment la contraception, la ménopause et la grossesse.

Bien que ses prestations soient variées et d’une utilité indéniable, ce docteur n’est généralement sollicité par les femmes qu’en cas de grossesse ou d’apparition d’une maladie spécifiquement liée à ses compétences.

Mais doit-on attendre ces événements précis avant de se faire suivre par un gynécologue ? À quelle fréquence faut-il aller en consultation chez ce médecin ; et pourquoi ? Voici quelques éléments de réponse.

Le rôle du gynécologue

La gynécologie ne se limite pas au suivi de la grossesse. En réalité, cette spécialité signifie étymologiquement « étude de la femme » et est dédiée à la prise en charge ainsi qu’à la prévention de troubles de l’appareil génital féminin. En dehors donc de la prescription de solution pour traiter les pathologies inhérentes, le médecin gynécologue peut conseiller la femme sur les comportements à adopter pour éviter la survenance de certaines maladies.

En outre, par son suivi méticuleux et indispensable, il aide à prévenir les complications possibles dès qu’un phénomène majeur comme la grossesse ou la ménopause surviennent dans la vie de la femme. Il existe dans ce cadre, une branche spécifique de la gynécologie dévouée au suivi de la femme enceinte jusqu’à l’accouchement, voire la période d’allaitement du nourrisson : on parle de gynécologie obstétrique à Nancy.

C’est ce spécialiste (gynécologue obstétricien) qui a la vocation exclusive de s’occuper de la femme pendant la grossesse. Mais là encore, il peut toujours se montrer utile par ses compétences de généraliste pour soigner divers maux.

Quand et pourquoi consulter le spécialiste ?

Le gynécologue doit être consulté dès le début de l’activité sexuelle de la femme. En effet, il accompagne la jeune fille dans le choix d’une méthode contraceptive adaptée à son organisme. Ensuite, les consultations doivent perdurer toute la vie de la femme suivant une fréquence précise notamment une fois (au moins) par an. Ce suivi régulier permettra de détecter précocement des situations pouvant se compliquer rapidement (cancer du sein, cancer du col de l’utérus, aménorrhée, règles douloureuses, etc.).

Aussi, le gynécologue doit être consulté pour la prise en charge directe des diverses affections de l’appareil génital féminin (infections sexuellement transmissibles, cancers, troubles des règles, prolapsus…) ou encore, le soulagement des symptômes d’inconfort associés la ménopause. Enfin, la consultation du gynécologue est requise en cas de grossesse. Évidemment, l’objectif de son intervention à ce niveau s’avère d’assurer le bon déroulement de la gestation jusqu’à l’accouchement.

Les soins prodigués par le gynécologue obstétricien (assisté d’une sage-femme) à la femme enceinte sont souvent vitaux pour le futur bébé. En effet, par divers examens (échographie, mammographie, bilan sanguin…), le médecin dépiste toute sorte d’anomalies pouvant entraver la bonne croissance du fœtus. Il s’en suit un traitement au cas par cas des dysfonctionnements observés.

Comment se déroule une consultation gynécologique ?

La consultation gynécologique se déroule nécessairement dans une atmosphère de grande confiance. C’est pourquoi le spécialiste prend le temps d’écouter la patiente et de l’éclairer sur ses points d’ombre avant la mise en œuvre de tout examen. D’ailleurs, les examens pratiqués dépendent de l’objectif de la consultation préalablement expliqué à la patiente.

Généralement, l’examen clinique sera exécuté à travers le toucher vaginal, la palpation de l’abdomen et l’examen des seins. Pour dépister d’éventuels cancers, le médecin introduira un spéculum pour observer la cavité vaginale et le col de l’utérus. Cet examen n’est toutefois pas pratiqué de manière systématique chez les patientes. Les frottis cervico-utérins ne deviennent réguliers qu’à partir de 25 ans.

Que faire en prélude à la consultation ?

La consultation du gynécologue ne nécessite pas la prise de précaution particulière. Il n’est donc pas nécessaire de s’épiler en prélude à une séance chez le médecin. Il reste néanmoins utile d’éviter l’utilisation de produits de toilette intime avant d’aller au rendez-vous. La simple douche quotidienne suffira. Aussi, il faudra apporter les différents résultats d’examens précédents (mammographie, frottis, bilan sanguin…) afin de simplifier les conclusions du médecin.

Certaines femmes ressentent un malaise à se dénuder devant un professionnel de la santé, ce qui rend les consultations pénibles pour elles. Dans ces cas, la préparation de la séance peut consister en l’approvisionnement des nouveaux sous-vêtements exclusivement conçus pour gérer ce malaise. Cette solution permet de dissimuler la partie supérieure de la vulve ainsi que la zone anale tout en permettant au médecin de réaliser ses examens

Pierre Le Marier
Pierre Le Marierhttps://www.contreinfo.info/
Le plaisir de publier des actualités et de rester informer au quotidien. Vous suivrez l’actualité des entreprises sélectionné et traité avec soin. Vous pouvez proposer des actualités professionnelles sur toutes les thématiques que vous trouverez ci dessus. Vous avez notre mail pour effectuer votre demande en bas de notre site internet.

Top Article

error: Content is protected !!