mercredi, octobre 5, 2022

L’actualité des entreprises en France

AccueilActualitéTravaux des JO 2024 : quel budget ?

Travaux des JO 2024 : quel budget ?

Date:

Articles connexes

Pourquoi est-il avantageux d’investir dans l’achat d’une porte blindée ?

Investir dans une porte Blindée : Pourquoi Le renforcement de...

Comment rédiger le procès-verbal du conseil d’administration

Il est important de savoir comment rédiger le procès-verbal...

Épilation au laser : voici toutes les bonnes raisons de dire oui !

De nombreuses personnes considèrent que les poils gâchent dans...

Après avoir surmonté les périodes difficiles de la crise de sanitaire, chaque pays a de nouveau eu l’occasion de porter haut le flambeau de sa nation en assistant aux Jeux olympiques de 2022. Pour la prochaine session en 2024, Paris aura l’honneur d’accueillir cette compétition sportive la plus regardée au monde.

La France a très bien défendu sa candidature et a de nouveau convaincue le Comité international olympique 100 ans après. Le 26 juillet 2024, la ville lumière accueillera pour une troisième fois les J.O. 2024 semble loin, mais cet aspect ne bloque en aucun cas l’enthousiasme du comité organisateur Paris 2024 qui souhaite offrir un concept spectaculaire à ses hôtes.

Compte tenu de la situation géopolitique et des inflations enregistrées presque dans le monde entier, le budget devient un sujet délicat.

Les jeux de Paris : un budget initial de 6,2 milliards d’euros

Accueillir les Jeux olympiques est surtout une opportunité pour la ville organisatrice de se placer sur le plan international. Se référant à l’envergure de la compétition, les Jeux olympiques offrent une quantité de perspectives d’amélioration en termes d’héritage, d’infrastructures, mais également de technologies.

Durant le dépôt de sa candidature, les représentants ont mis en exergue l’utilisation des équipements disponibles.

Les organisateurs ont estimé un budget de 6,2 milliards d’euros pour les travaux. Le budget est constitué à 97% de recettes privées, notamment la participation du Comité international olympique (CIO), des recettes de billetterie et d’autres partenaires.

Plus de 5 000 chantiers au sein de la capitale seront financés par ce budget : aménagement des portes de la capitale, des pistes cyclables, des rues piétonnes, des cours d’école, etc.

Suivez d’autres actualités B2B sur ce blog : https://www.toutpourvostravaux.fr/

Une prévision de réajustement de budget en cours

Pour ce qui est du budget, un réel défi attend les organisateurs pour assurer les Jeux olympiques de 2024. Malheureusement, la boule de cristal n’a pas prévu les situations exceptionnelles auxquelles nous faisons face actuellement.

Focus sur les évènements

Un dépassement de budget n’est pas un cas isolé dans la préparation des Jeux olympiques. La preuve ? Les Jeux de Londres ont finalement enregistré des dépenses de plus de 11 milliards d’euros au lieu des 4,8 milliards prévus. Les Jeux de Rio, quant à lui, ont comptabilisé plus de 80% de dépassement budgétaire.

La guerre en Ukraine et les inflations hors normes n’ont pas réservé de bonnes nouvelles au comité organisateur JO Paris 2024. Dans ce sens, un budget plus important que prévu est donc attendu.

En plus du budget, les incidents recensés au stade de France ne viennent pas arranger la situation. Toutefois, le chef d’Etat français, les ministres et les différents responsables ont organisé un point d’étape pour mieux cerner le contexte actuel sur le plan budgétaire et sécuritaire.

À combien s’élève les dépenses actuellement ?

Le coût provisoire des Jeux Paris 2024 s’avoisine à date les 7.3 milliards d’euros avec un atterrissage aux alentours de 8.3 milliards. Solideo, la Société de livraison des ouvrages olympiques, le gouvernement français, le COI, mais également d’autres parties permanentes essaient au mieux d’anticiper toute forme de crise et de menace possibles.

Pour la répartition, 4 milliards d’euros ont été pris en charge par le comité d’organisation des JO de Paris contre la même somme de la part de Solideo dont 1.55 milliards d’argent public.

Une continuité assurée des travaux

Malgré ces quelques contraintes, les travaux des JO 2024 continuent. Les organisateurs prévoient même d’accélérer les installations ou du moins de garder la même vitesse. L’installation de la passerelle à Saint-Denis est l’un plus récents résultats des semaines de durs labeurs. Plus de 100 mètres de long, 20 mètres de large et 900 tonnes à déplacer, les travaux ont été achevés le jeudi 11 août.

Après plus de 15 mois d’actions, la passerelle reliant le Stade de France au futur Centre Aquatique Olympique (CAO) est enfin installée. Cet aménagement a été mis en place dans le but de faciliter le déplacement des athlètes et des spectateurs. Cette installation peut être considérée comme un exploit, mais les travaux ne s’arrêtent pas. Pour soutenir la mobilité des intervenants, quatre autres passages seront encore installés.

L’avantage, c’est que même après les JO, ces passerelles pourront toujours servir à la population pour faciliter leur quotidien.

Pierre Le Marier
Pierre Le Marierhttps://www.contreinfo.info/
Le plaisir de publier des actualités et de rester informer au quotidien. Vous suivrez l’actualité des entreprises sélectionné et traité avec soin. Vous pouvez proposer des actualités professionnelles sur toutes les thématiques que vous trouverez ci dessus. Vous avez notre mail pour effectuer votre demande en bas de notre site internet.

Top Article