Où en est le déploiement de la 5G en France ?

0
6

Depuis le dernier trimestre de l’année 2020, il est question de révolutionner la connectivité dans le monde en général et en particulier en France avec la 5G. C’est une idée qui est née collectivement mais dont chaque réseau se charge de manière individuelle afin de permettre aux français de profiter.

Cependant, il convient de savoir où est-ce que ces réseaux en sont dans l’optique de déployer la 5G en France.

Découvrez ici où en est le déploiement de la 5G en France.

Quels sont les opérateurs concernés par la 5G ?

Pour permettre une saine rivalité entre les opérateurs mobiles, il est nécessaire de permettre à plusieurs opérateurs de déployer le réseau 5G en France. Ainsi, Bouygues Télécom, SFR, Orange ou encore Free sont des réseaux qui peuvent le faire.

Cet état de choses n’inclut pas que tout autre opérateur ne peut déployer la 5G, mais donne l’accès à ces derniers de le faire via ces réseaux susmentionnés.

Quand a-t-elle été lancée et vers quand s’achemine-t ’elle ?

La 5G a été officiellement lancée depuis novembre 2020, mais elle n’est accessible que dans certaines villes. Toutefois, l’on ne devrait pas se précipiter pour la voir à son summum puisque pour ça, il faudra attendre jusqu’à l’année 2030.

Sites 5G actifs en France : il s’agit de combien ?

En installant des pylônes un peu partout sur le territoire en particulier en métropole, les opérateurs ont la latitude de travailler à fournir la 5G. En effet, plus de 24 200 supports ont été installés. Plus de la moitié de ces supports sont déjà fonctionnels.

En ce qui concerne le positionnement des différents opérateurs, Free se place comme étant le plus vaste. Ensuite, respectivement Bouygues Télécom, Orange et SFR suivent.

Qu’est-ce qui est globalement attendu des différents opérateurs ?

Il est vrai que l’objectif est que les différents réseaux Télécom fournissent de la 5G sur tout le territoire français. Mais, ils ne le feront pas seuls, car l’Arcep va superviser le travail qu’ils effectuent de fond en comble et leur permettre d’accomplir la feuille de route.

Celle-ci fait mention de quelques objectifs importants notamment :

  • Agrandir le débit de la connexion dès l’année 2022 dans plusieurs villes ;
  • Couvrir les différents axes routiers (d’ici à l’an 2027) ;
  • Offrir des services différents en fonction des opérateurs pour permettre la prise de décision au niveau de la population.

Quel est le niveau actuel des opérateurs par rapport au projet des 5G ?

Afin de déployer convenablement la 5G partout en France, les opérateurs se sont déjà mis au travail. C’est en tout cas le constat qui est fait, en l’occurrence au niveau de Free Mobile qui accentue son travail sur les fréquences secondaires.

De même, Free Mobile convertit les fréquences afin de ne plus les utiliser en 4G mais dans la version supérieure, à savoir la 5G. C’est une technique dont ne se privent pas les autres opérateurs Télécom en France puisqu’elle fonctionne.

Quelles sont les nouveautés du côté des fréquences 5G ?

Il est clair qu’aujourd’hui, il existe un certain nombre de bandes dont celles en 3,5 GHz qui battent le record. Il s’agit de la bande principale de la 5G et ayant des propriétés équilibrées. Ce sont d’ailleurs celles-ci qui lui confèrent la place de bande la plus recherchée.

En fait, en termes de débit, de portée et de couverture, la bande en 3,5 GHz est la meilleure et c’est d’ailleurs Orange qui détient le plus de sites avec cette bande. De son côté, la bande 700 MHz est également porteuse d’un bon débit, mais en moins bonne qualité que celle de 3,5 GHz.

En définitive, il faut reconnaître que les opérateurs font ce qu’il faut pour propulser loin la 5G depuis 2020. Certes, il ne s’agit pas d’une tâche facile à exécuter, comme le prouvent les défis auxquels ils sont confrontés, mais peu à peu, chacun des réseaux essaie de se démarquer.