jeudi, février 2, 2023

L’actualité des entreprises en France

AccueilActualitéDans quel cas doit-on utiliser un défibrillateur ?

Dans quel cas doit-on utiliser un défibrillateur ?

Date:

Articles connexes

Tous savoir sur les systèmes de climatisation

Tout comprendre de son système de climatisation L'histoire de la...

Comment combattre la chaleur avec un mobilier urbain adapté ?

Le mobilier urbain joue un rôle très important dans...

1800 bruts en net 2023 : Calculer son salaire et impôt

1800 € en 2023 : Comment calculer son salaire...

Quel est l’intérêt d’une formation SST ?

Découvrez ici l’intérêt d’une formation SST et comment s'y prendre Le...

MARIE BERTHÉ : Dirigeante de la Marketplace NATUROMARKET

NATUROMARKET: Portrait avec Marie Berthé J'étais déjà praticienne en cabinet,...

trouver des backlinks puissants en 2022

Trouver des backlink

Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil médical mis à la disposition de la population, afin de réanimer toute personne victime d’arrêt cardiaque. Son rôle principal est de détecter et corriger les arythmies ventriculaires.

Celui-ci permettra ainsi au cœur de reprendre son activité normale. Le défibrillateur est facile à utiliser, car il dispose d’un guide local. Associé aux gestes de premiers secours, ce dispositif peut sauver des vies. Dans quel cas faut-il utiliser ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Prévoir l’utilisation d’un défibrillateur lorsque la victime présente certains symptômes

La plupart des personnes âgées souffrent de maladies cardiovasculaires. Ces dernières peuvent favoriser un arrêt cardiaque. Dans ce cas, les gestes de premiers secours et la défibrillation pratiqués dans les premières secondes peuvent être vitaux pour la victime.

Pourtant, des milliers de personnes meurent parce qu’elles n’ont pas pu bénéficier de ces gestes. En France, le ministère de la Santé a donc mis en place certaines actions. Celles-ci visent à favoriser la facilité d’accès et d’utilisation des défibrillateurs (DAE) dans tout le pays.

Cela permettrait à toute personne témoin d’un arrêt cardiaque de pouvoir sauver des vies. En effet, le défibrillateur est un appareil qui permet de réanimer le cœur en corrigeant les troubles de rythme ventriculaires. Il doit donc être utilisé uniquement en cas d’arrêt cardiaque. Découvrez tout ce que dit la loi sur les DAE en consultant ce site.

L’arrêt cardiaque s’explique par arrêt inattendu de l’activité du cœur (contraction). Le sang ne circule plus dans les vaisseaux et l’organisme manque d’oxygène. Il s’agit donc d’une mort subite. Comment le savoir quand l’on est témoin de ce genre de cas ? Plusieurs symptômes permettent de le détecter, à savoir :

  • la victime se plaint de certains maux (étourdissements, douleurs thoraciques ou accélération du rythme cardiaque) ;
  • la victime tombe soudainement au sol et perd connaissance ;
  • vous essayez de réveiller la victime, de la stimuler, de lui parler et de la bouger, mais cette dernière ne réagit pas du tout ;
  • et enfin, vous vérifiez le pouls de son poignet ou les mouvements de son ventre, mais vous remarquez que la victime ne respire plus.

Si vous constatez tous ces symptômes, alors il s’agit bel et bien d’un arrêt cardiaque. Dans ce cas, vous devez intervenir immédiatement. Si vous ne faites rien pour tenter de réanimer la victime, vous réduisez ses chances de survie. Les quelques minutes qui suivront peuvent lui être fatales.

Utiliser le défibrillateur après avoir pratiqué les gestes de premiers secours à la victime

On parle d’arrêt cardiaque lorsqu’il y a mort subite. Le sang ne circule plus et le cœur cesse de battre. Seul le défibrillateur automatisé externe est capable de le réanimer grâce au choc électrique. Mais cela ne suffira pas pour secourir la victime. L’utilisation de ce dispositif doit donc accompagner certaines actions.

L’ensemble de toutes les actions entreprises par un témoin pour tenter de réanimer la victime représentent les gestes de premiers secours qui sauvent. Il s’agit notamment de l’appel aux urgences, de l’application du massage cardiaque et de l’utilisation du défibrillateur automatisé externe.

L’alerte aux urgences

Après avoir constaté les symptômes de l’arrêt cardiaque sur la victime, le premier geste à poser est de contacter les secours pour demander de l’aide. Vous pouvez appeler le SAMU, les pompiers ou le numéro d’urgence international.

Lorsque vous aurez quelqu’un au téléphone, essayez de rester le plus calme possible et répondez aux questions si nécessaire. Soyez précis dans vos réponses. N’oubliez pas de mentionner le lieu où vous vous trouvez, ainsi que l’état physique de la victime.

Le massage cardiaque

Après avoir contacté les urgences, vous pouvez maintenant vous concentrer sur la victime. Vous pouvez faire quelque chose pour essayer de la réanimer en attendant que les secours arrivent. Après l’alerte aux urgences, il faut appliquer un massage cardiaque. C’est le second geste qui sauve et c’est d’ailleurs le plus important.

Il s’agit de la Réanimation Cardio Pulmonaire. Pour y arriver, il faut mettre la victime sur le dos et se placer à sa gauche. Ensuite, il faut joindre les deux mains et positionner les paumes au milieu de la poitrine de la victime. Enfin, il faut exercer des compressions, à hauteur de 100 par minute. Cela doit être fait jusqu’à ce que le défibrillateur soit mis en place.

L’utilisation du DAE

Le massage cardiaque permet au sang de recommencer sa circulation dans l’organisme. Cependant, seul le défibrillateur automatisé externe est capable de relancer le cœur. S’il y a plusieurs témoins au moment d’un arrêt cardiaque, quelqu’un peut faire le massage cardiaque pendant qu’un autre se charge de trouver un DAE.

Cela permettrait de gagner du temps. Il faudra ensuite positionner l’appareil. Après cela, il faut placer les électrodes sur le torse de la victime. L’appareil va enfin analyser son rythme cardiaque afin de déterminer s’il y a nécessité d’intervention.

Voilà donc les circonstances dans lesquelles l’utilisation d’un défibrillateur est nécessaire. S’il vous arrivait d’être témoin d’un arrêt cardiaque, n’hésitez pas à poser les meilleurs gestes. Vous pourriez sauver une vie.

Pierre Le Marier
Pierre Le Marierhttps://www.contreinfo.info/
Le plaisir de publier des actualités et de rester informer au quotidien. Vous suivrez l’actualité des entreprises sélectionné et traité avec soin. Vous pouvez proposer des actualités professionnelles sur toutes les thématiques que vous trouverez ci dessus. Vous avez notre mail pour effectuer votre demande en bas de notre site internet.

Top Article

error: Content is protected !!