La carrière de craie de Jacques Neirynck

0
18

Du jour au lendemain, Jérôme Janin perd son emploi et avec lui son logement de fonction. Il décide donc de s’installer temporairement dans la carrière de calcaire désaffectée le temps de décider de ce qu’il va faire et de mettre de l’ordre dans ses idées. En effet, en triant les affaires de sa défunte épouse, il est tombé sur des carnets qui lui laissent penser que la fuite de sa fille, la mort de sa femme et son licenciement sont liés…

Du jour au lendemain, Jérôme Janin perd tout. Un huissier de justice vient lui annoncer qu’il est licencié pour faute grave. Pourtant, il ne comprend pas ce qu’il a pu faire. Au siège social de son entreprise, son beau-père Gustave Vasseur, le PDG, lui explique qu’il a atteint l’âge maximum pour son poste de directeur du supermarché. Jérôme se doute qu’il se passe quelque chose, mais ne peut rien faire. Il se résigne et commence à trier les affaires de sa maison pour ne garder que l’essentiel et investir les galeries de la carrière de calcaire désaffectée, le temps de se remettre de la situation. Mais dans les affaires de sa femme décédée un mois plus tôt, il découvre des carnets. Les choses que Jérôme va y découvrir vont lui faire penser que tous les malheurs qui lui sont arrivés ces derniers temps sont liés. Mais il va aussi découvrir que toute sa vie n’était qu’illusion…

L’auteur Jacques Neirynck nous emmène dans une histoire sombre dans laquelle un homme a tout perdu : sa fille, sa femme, et maintenant son travail et son logement. Il cherche à comprendre ce qu’il se passe, car il paraît évident que quelque chose ne tourne pas rond, et tout semble le ramener à chaque fois vers son beau-père Gustave Vasseur. Mais comment atteindre un homme si puissant ?

Dans la carrière, Jérôme se fait aider de sa sœur qui tente de se défaire d’un mari violent et d’une confrérie religieuse qui a la mainmise sur tout. On lui a menti, on l’a manipulé, le temps est donc désormais à la vérité et à la réhabilitation. Et c’est là que le récit prend une tournure particulièrement intéressante car pour se remettre, Jérôme va chercher à reprendre de l’importance au sein de la population et faire revivre le bourg. Il va alors reprendre la boulangerie familiale avec sa sœur, boulangerie qui avait disparu avec l’apparition du supermarché.

Le récit est sombre, mais superbement bien mené. Les engrenages de la manipulation se délient petit à petit. Le personnage principal, qui sombre dans les premiers chapitres, trouve l’étincelle qui va lui donner l’envie de se battre. C’est très prenant, et on s’attache à cet homme. L’écriture est fluide et accessible, même s’il y a quelque chose de très sombre dedans. Les thèmes abordés sont très nombreux : mensonges, manipulations, secrets de famille, secte, violences… On veut découvrir toutes les pièces du puzzle pour comprendre ce qu’il s’est passé et pourquoi le sort s’acharne ainsi. On tourne les pages à vive allure. Et une fois la lecture terminée, on se demande quel autre roman de l’auteur on pourrait bien lire !