International Pakistan
Mis à Jour le : 4 avril 2007  11:32
Les Talibans sèment la panique chez les disquaires d’Islamabad
4 avril 2007

Un groupe pro-Taliban a posé un ultimatum aux vendeurs de disques de cassettes et de films à Islamabad, leur enjoignant de cesser d’exercer un commerce « non islamique » avant un mois sous peine de représailles, qui sème la panique parmi les commerçants.

Une lettre aux marchands de musique de la capitale du Pakistan, signée par le Khadim-i-Islam Taliban, leur dicte d’abandonner leur activité et de se livre à un autre commerce, faute de quoi le groupe les y contraindra par la force.

Cette lettre fait suite à une série de visites effectuèes par des étudiantes de madrassas drapées sous le hijab qui leur avaient demandé de fermer car ces commerces, disaient-elles, propageaient une « culture vulgaire et étrangère à l’islam ».

« Vous devez penser au jour du jugement dernier, lorsque tout le monde sera face à soi-même, et que tous vos proches s’éloigneront de vous », menace la lettre du Khadim-i-Islam Taliban .

Le quotidien pakistanais « Dawn » rapporte les propos d’un commerçant du marché d’Aabpara, qui raconte qu’un groupe de 40 à 50 personnes armées de batons, certains d’entre -eux masqués, visite le marché au moins deux fois par jour en demandant aux vendeurs de musique de se livre à un autre commerce.

Le commerçant rapporte que les vendeurs sont inquiets pour leur sécurité car ces goupes ne sont pas arrêtés par la police présente sur le marché.


Sur le net : India Daily

Référence
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=779
 
 
Dans la même
Rubrique
Dans l'Actualité